Une concurrence rude sur le marché

Ce n’est un secret pour personne : la gêne articulaire touche quasiment tout le monde, surtout en avançant dans l’âge. Lorsque le problème s’installe, les douleurs apparaissent et peuvent devenir handicapantes au quotidien. Ces douleurs ont un véritable impact psychologique : de peur de provoquer ou d’empirer la douleur,  les personnes qui en souffrent vont se priver de leurs activités jusqu’alors favorites : sport, danse, bricolage, jardinage, promenades … c’est parfois le pan entier de vos loisirs que vous voyez s’effondrer.

Mais l’envie est intacte et vous ne direz pas « ce n’est plus de mon âge », car vous vous sentez capable de réaliser encore beaucoup de choses. Si c’est votre cas, découvrez ci-dessous notre comparatif de 4 compléments alimentaires pour les articulations : Arkoflex de Arkopharma, Chondrostéo du Laboratoire des Granions, GCA2700 de Santé Verte et Flex-Tonic de Synergia.

Des synergies d’ingrédients pour vos articulations

Pour explorer le tableau : placez le curseur sur l’image, l’outil loupe va s’activer automatiquement :

Les ingrédients principaux d’un coup d’œil

Un point sur la vitamine C

On accorde à la vitamine C de nombreux atouts pour la santé. Source indiscutable d’énergie, le rôle de la vitamine C (ou acide L-ascorbique) est également primordial pour la santé des articulations. La vitamine C intervient dans la synthèse du collagène. Sans vitamine C, pas de collagène ! Des formes de collagène dans le corps humain, il en existe de très nombreuses. Le collagène de type I représente 90% du collagène dans le corps. Il est présent dans les tissus conjonctifs (la peau, les os, les tendons, la cornée, les organes internes). Le collagène de type II est présent dans la substance intercellulaire du cartilage hyalin. Ce cartilage est notamment présent à la surface des articulations mobiles de type synoviale (comme le genou). L’âge avançant, le cartilage s’abîme et ne protège plus aussi bien les articulations. Les sportifs sont particulièrement touchés par une accélération de ce phénomène. Pour faire reculer les problèmes articulaires, il ne faut donc pas sous-estimer l’apport quotidien en vitamine C, et ce de manière préventive. Selon l’Agence Française de Sécurité Sanitaire, l’apport journalier recommandé en vitamine C pour un adulte est d’environ 110 mg. La dose peut monter à 125 mg pour les sportifs et les fumeurs. L’alimentation est la première source de vitamine C, mais elle peut être appuyée et renforcée par une supplémentation en cas de fatigue prolongée, maladie, problèmes articulaires et chez les sportifs.