oeilLa DMLA : définition et symptômes

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, plus communément appelée DMLA, touche plus d’1 million de personnes en France. Elle apparait principalement à partir de 60 ans et représente la cause la plus fréquente de dégradations irréversibles de la vue. Il s’agit d’une affection de la macula (située au pôle postérieur de l’œil) qui représente l’endroit où l’acuité visuelle est maximale. Cette affection entraîne une perte progressive de la vision centrale, quasiment irréversible. Les premiers symptômes de la maladie se présentent comme une gêne visuelle plus ou moins perceptible. Dans un second temps, la vision de près devient pénible voire impossible.

La DMLA existe sous deux formes :

  • La forme sèche qui est la plus fréquente et qui résulte de l’apparition progressive de dépôts adipeux au sein de la macula. Cette forme de DMLA évolue lentement vers la cécité.
  • La forme humide, plus rare, est la conséquence  du développement anormal de néovaisseaux dans le tissu rétinien. Dans ce cas, la dégradation de la vision est beaucoup plus rapide. La vue peut s’effondrer en quelques mois voire quelques semaines. Des traitements médicamenteux existent pour cette forme de DMLA.

La lutéine pour la prévention de la DMLA

A ce jour, il n’existe pas encore de traitement réellement efficace contre la DMLA sèche. La meilleure solution reste donc la prévention. Pour cela, une alimentation spécifique peut être adoptée pour faire le plein de vitamines et caroténoïdes aux vertus bénéfiques sur le maintien d’une bonne vision, ou alors la prise de compléments alimentaires à visée oculaire peut aussi apporter ces mêmes éléments indispensables. Quelle que soit la solution choisie, un des acteurs majeur dans la protection de la rétine et de la macula est la lutéine. C’est, en effet, un des principaux caroténoïdes (pigment naturel) qui se trouve en forte concentration dans la rétine de l’œil et plus particulièrement dans la macula. La lutéine possède une capacité d’absorption de la lumière bleue (la plus nocive) qui lui permet d’assurer la protection naturelle de la rétine. Elle réduit aussi les risques de dégénérescence maculaire grâce à son action antioxydante qui bloque les effets néfastes des radicaux libres.

Les apports en lutéine

Pour que la lutéine ait une action bénéfique sur la vision, il a été démontré qu’il fallait en consommer entre 6 et 20 mg par jour. Pour cela, il est donc possible d’adapter son alimentation en consommant des aliments à forte teneur en lutéine comme les légumes verts feuillus (chou, épinards …) mais aussi le maïs ou encore le jaune d’œuf. Si ces aliments sont riches en lutéine, cela ne suffit généralement pas pour obtenir l’apport journalier nécessaire. La prise de compléments alimentaires spécialisés dans le maintien d’une bonne vision comme Nutrof Total, Préservision 3 ou encore Suvéal Duo est souvent plus efficace. Pour bien les choisir, pensez à regarder leur teneur en lutéine et comparer avec les apports journaliers conseillés (6 à 20 mg/jour). Pour vous aider à comparer, voici un comparatif  de plusieurs compléments alimentaires à base de lutéine.