L’usage du miel en externe à des fins thérapeutiques peut faire penser à une méthode de grand-mère. Pourtant, le miel a trouvé toute sa place dans les blocs opératoires et fait des émules auprès des chirurgiens.

L’abeille butine puis le miel joue la rustine

Nous connaissons tous les bienfaits nutritifs du délicieux miel. Mais félicitons celui qui a eu la première fois l’idée de s’en tartiner sur le corps, car dans le miel se cache un soin dermatologique formidable. Dans le milieu hospitalier, le miel est utilisé sur des plaies importantes et profondes : plaies post-opératoires, brûlures, ulcères, escarres… Grâce à sa forte concentration en glucose et fructose (80%), le miel est un excellent rempart contre les bactéries pathogènes. Son acidité (PH faible entre 3,2 et 5) et son taux d’humidité (18 à 20%) apportent à la peau les meilleures conditions pour favoriser la cicatrisation. Sa teneur en flavonoïdes (polyphénols) en fait un anti-inflammatoire efficace, ce qui a pour effet également d’apaiser les douleurs liées à la cicatrisation. Résultat : un processus de cicatrisation accéléré écartant les risques d’infections éventuels, pour de nombreux types de plaies.

Du miel dans la cuisine… et dans la trousse à pharmacie

Mais saviez-vous que son usage peut s’avérer également efficace sur divers problèmes dermatologiques chroniques que nous sommes tous susceptibles de rencontrer au quotidien et qui nécessitent habituellement l’utilisation de dermocorticoïdes ? Lésions inflammatoires, peaux abîmées, brûlées, plaies infectées par des bactéries, cicatrices… Le miel médical entre dans nos maisons et vient au secours de notre peau endolorie.

La cicatrisation au naturel pour toute la famille

Le choix de Vitalya : le baume Revamil, développé par le laboratoire breton Melibiotech : un onguent cicatrisant à base de miel (25%) et de cire d’abeille pour un usage familial, même chez les nourrissons. Préservant l’hydratation normale et la protection de la peau, le baume Revamil assure une cicatrisation propre et rapide : les bactéries et débris cellulaires sont absorbés, tandis que les flavonoïdes réduisent l’inflammation, donc fini les corticoïdes ! Appliqué deux fois par jour sur une plaie nettoyée à l’eau et au savon, le baume Revamil est la solution pour retrouver en quelques jours seulement une peau saine et réparée.